Douleurs aux poignets : Comment faire ?

Participez à la discussion

 

Comment expliquer les douleurs aux poignets ? Mauvaise posture ? Causes plus graves ? Et comment prévenir ces douleurs ? A quoi sont-elles liées ?

Avant toute chose, rappelons que le poignet est une articulation très souvent sollicitée et qui supporte donc beaucoup de pression, notamment pour les pratiquants de musculation. Ce sont des zones dites de pivots, et qui aident à la fois pour la stabilité, mais aussi pour l’équilibre.

Nombreux sont les mouvements de musculation qui sollicitent les poignets comme le curl, le développé-couché. Il est donc important de pouvoir les protéger, mais pas seulement. Les renforcer également pour éviter l’apparition de pathologies.

Comment reconnaître les douleurs aux poignets ?

Notamment par la rougeur, la rigidité des articulations, un gonflement ou la sensation de chaleur.
Mais si vous ressentez des difficultés au quotidien, il est possible que votre poignet ait subi un traumatisme.

Quelles sont les différentes pathologies ?

  • Mauvaises postures
    Dans le cas de la musculation, les douleurs sont causées par des mauvaises postures ou des mauvais gestes souvent répétés. Elles peuvent apparaître suite à un choc, ou bien de manière progressive et durable.
  • Fractures osseuses
    Les os de la main et du poignet peuvent facilement se fracturer car ils sont très fragiles. Deux types de fractures existent : articulaires, et extra-articulaires.
  • Entorses
    Les entorses quant à elles touchent les ligaments.
  • Troubles musculo-squelettiques
    Lorsque l’on sollicite le poignet de manière excessive, répétitive. On trouve notamment la tendinite qui est l’inflammation des tendons.
  • L’arthrite
    Là, il s’agit non pas de l’inflammation des tendons, mais de l’articulation, on trouve notamment l’arthrose.

Comment et que faire ?

  • Protéger les poignets
    En musculation, il est très fréquent d’utiliser des bandes de protection, et notamment lors d’utilisation de lourdes charges. Elles permettent un meilleur confort et sécurité. En effet, elles maintiennent les poignets dans l’axe de la main et stabilisent également l’articulation. En revanche, plus la large est importante, plus les bandes doivent être serrées.
  • Renforcer les poignets
    Le poignet n’est pas forcément une partie du corps à laquelle on pense en musculation. Et pourtant. Certaines pratiques permettent de les développer telles que le tennis, le ping pong, le golf…
  • Améliorer la mobilité et la stabilité
    Pour assurer une meilleure mobilité des poignets, étirez-les régulièrement en début et fin de séance. Les pompes sont un bon entraînement.

Comment soigner ses poignets naturellement ?

  • L’aloe vera
    L’aloe vera est particulièrement efficace pour traiter les poignets douloureux. En effet, il a des vertus anti-inflammatoires. Vous pouvez donc confectionner des glaçons d’aloe vera à appliquer pour masser les zones douloureuses.
  • Le romarin
    Le romarin est un très bon analgésique et permet de désenflammer les muscles. Pour cela, faites chauffer de l’eau et ajoutez 4 brins de romarin (ainsi que quelques gouttes d’huiles essentielles de romarin). Faites tremper vos mains et poignets.
  • L’huile de graines de lin
    Excellente pour réduire les inflammations. En effet, les graines de lin agissent comme un anti-inflammatoire du fait de leurs richesses en oméga-3, qui participent au renforcement du système immunitaire. Ces acides gras aident l’organisme à faire face aux inflammations (qui affectent les articulations comme c’est le cas de l’arthrose).
  • La vitamine B6
    Les vitamines B6 sont préconisées pour renforcer les os, les articulations et les tendons. Vous pouvez retrouver cette vitamine dans votre alimentation : poissons gras, abats, pommes de terre.

NB. Pour soigner une tendinite, il est important d’appliquer des compresses froides ou des poches de glace pour réduire l’inflammation. Mais ce n’est pas tout. Stoppez également les exercices de musculation impliquant les bras (mais pas dans le cadre d’une tendinite). Lorsque l’on souffre d’une tendinite, il est préférable de ne pas arrêter l’entraînement. Car, bien souvent, la douleur revient rapidement lorsque l’on recommence les exercices qui l’avaient causée. C’est alors qu’il faut jouer sur les amplitudes (resserrer ou écarter les prises).

Concernant les fractures, il faut immobiliser la zone par un plâtre ou une résine. Lorsque votre poignet se sera remis, il est important de reprendre progressivement et de rester attentif à tous les signes d’alerte du corps. Lorsque l’on ressent un inconfort, il faut cesser l’activité ou diminuer l’intensité.

Mais surtout, parlez-en à votre médecin, qui sera plus à même de vous conseiller.

 

On vous laisse retrouver tous nos autres articles sur The Core !

Article écrit par Sandrine Dominiak

https://www.instagram.com/sangdrou_fitness/

Les commentaires sont fermés.