Comment bien préparer un marathon ?

marathon BULK POWDERS jessicachievement
Participez à la discussion

Courir un marathon, pour la première ou la dixième fois, est toujours une épreuve hors du commun.

Tout le monde ne peut pas se venter de venir à bout des 42km sans avoir suivi consciencieusement un programme.

 

On ne s’improvise pas marathonien!

La course a pied s’est démocratisée depuis pas mal d’années. Le nombre de marathons organisés à travers le globe ne cesse de grandir. Tout est devenu accessible mais chaque chose en son temps. Il y a une progression à respecter avant de pouvoir prétendre s’aligner sur la ligne de départ les 42,195km et de les terminer.

Il est primordial d’habituer son corps et son esprit progressivement. Ce afin d’éviter les blessures et le risque de se dégouter de la course à pied en aillant vu trop grand trop vite.

 

Méthode & discipline!

Pour suivre un programme et l’optimiser il faut une discipline sérieuse et une bonne organisation. La sortie d’1/2h du dimanche ne suffit évidemment pas. Un marathon se prépare avec des entrainements variés, réguliers (3, 4 jours par semaine) et une alimentation équilibrée riche en omega 3. J’utilise le PROM3GA en suppléments qui aide à renforcer les cartilages des articulations tout comme le Glucosamine & Chondroïtine. Mon alimentation est aussi riche en protéines pour progresser d’avantage et prévenir les blessures.

 

Les fondamentaux de mon programme pour le marathon de New York 2017:

  • Des séances d’endurance pour préparer le corps à des efforts de plus en plus longs.

Pour optimiser ces sorties et apprendre à mieux connaitre mon organisme j’ai testé des gels énergétiques. Ils donnent un effet de booster et qui régénèrent l’organisme en minéraux entre autre. Pendant un effort aussi long l’organisme pompe beaucoup dans ses réserves. Il est donc nécessaire de refaire le plein par exemple d’électrolytes. J’utilise les Complete Energy Gels que je recommande pendant la préparation et pendant le marathon.

 

  • Des séances de fractionnés.

Elles ont pour but de travailler l’intensité cardiovasculaire pour gagner en puissance et en vélocité. Elles permettent aussi d’améliorer vos techniques de course.

Pendant ces séances je recommande la prise d’un booster comme le ELEVATE que j’utilise régulièrement. Il va me donner le coup de fouet pour bien entamer ma séance et repousser mes limites.

 

En conclusion, courir un marathon est à chaque fois une leçon d’humilité, il faut se fixer des objectifs en cohérence avec son niveau.Pour ceux qui veulent le courir pour la première fois, n’ambitionnez pas plus que de le finir tout simplement et pour ceux et celles qui en sont déjà venus à bout ou qui ont réussi à battre un record personnel, c’est que la préparation était bonne! 😉

jessicachievement ambassadrice BULK POWDERS

Suivez Jessica dans son parcours:

Facebook : https://www.facebook.com/Djessik

Instagram : https://www.instagram.com/jessicachievement/

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCU58z1nNGrT2_6aD_-56Tzw

Les commentaires sont fermés.