Course à pied et genoux : Attention aux blessures !

Participez à la discussion

Que vous commenciez à courir ou soyez un(e) coureur(euse) aguerris, vous devez prendre soin de vos genoux! La blessure est la pire chose qui puisse vous arriver, elle diminuera ou stoppera net motivation… entrainement… progression… participation à un évènement sportif programmé…

Le rôle des genoux:

Dans la course à pied le poids de votre corps repose entièrement sur une seule jambe à la fois, à cela il faut ajouter la force de l’impact de chaque foulée et ce sont les genoux qui les supportent, ils ont le rôle d’amortisseur.

Le genou est voué à s’user inévitablement avec l’âge et si l’on ajoute la pratique d’un sport ou un travail qui les sollicite beaucoup et pendant des années  alors il vaut mieux prévenir que guérir. Ce vieil adage est toujours vrai mais d’autant plus les runners!

5 conseils pour éviter les blessures lors de vos joggings ou autres marathons:

  1. Travailler son équilibre:

Pour travailler souplesse et stabilité il faut privilégier les exercices de proprioception (actions sur les mécanismes réflexes qui gardent le corps en position stable) comme la planche de kiné, qui renforce articulations et muscles au niveau du bassin, des chevilles et des genoux, un bon maintien de l’articulation du genou avec un travail des muscles qui l’entourent, on ciblera le quadriceps avec des fentes et des squats.

  1. Prendre les bons suppléments:

Pour prévenir les blessures articulaires ou réparer de légères lésions il y a des formules complètes très efficace grâce à un dosage élevé.

On peut compter aussi sur l’acide hyaluronique qui protège articulations et atténue les douleurs articulaires.

  1. Tout savoir sur ses pieds:

Vos pieds sont uniques et en disent long sur votre façon de marcher et de courir. Des solutions sont envisageables comme la confection de semelles correctrices sur-mesure pour corriger un défaut et ainsi atténuer ou soigner un mal, ou s’en prévenir tout simplement. Médecins du sport, podologues vous seront nécessaires, un bilan radiologique est à envisager en cas de douleur persistante.

  1. Bon matériel et plaisirs variés:

Sachant un peu mieux de quoi vos pieds sont faits vous pouvez acheter vos baskets en fonction. Ne pas oublier qu’elles ont une durée de vie limitée! Au bout d’un certain nombre de kilomètres l’amorti des semelles n’est plus assuré correctement et donc assuré par le genou malgré lui.

Varier les entrainements! Sorties courtes, sorties longues, course sur bitume, cross, trail… Assurez-vous de préparer vos genoux à tout.

  1. Perdre du poids:

Quand on parle de perdre du poids ici on parlera de trouver ou retrouver son poids de forme. Après un hiver riche en… calories, il s’agit de retrouver un bon équilibre alimentaire, de réintroduire des aliments moins caloriques, de privilégier les sports d’endurance comme la natation, le vélo ou la course à pied, en maîtrisant et en augmentant peu à peu la durée de ce dernier.

Que faire si la douleur est déjà installée?

Il ne faut jamais tarder et continuer de s’entrainer sur une douleur existante, vous finirez un jour ou l’autre par le payer cher.

Enfin, il y a les traitements médicaux, anti-inflammatoires, semelles orthopédiques, kinésithérapie, infiltrations

Si la douleur persiste, alors il faudra faire des examens complémentaires (IRM) et consulter un médecin du sport si possible spécialiste du genou.

Les commentaires sont fermés.