Le konjac qu’est-ce que c’est ?

Participez à la discussion

Le konjac, également appelé amorphophalus konjac, est un tubercule qui vient de l’Asie du Sud-Est. Apparu au XVIIIème siècle au Japon, le konjac était utilisé pour ses qualités « médicinales » et notamment pour le traitement du diabète et du cancer.

Aujourd’hui, il est utilisé dans l’industrie agro-alimentaire, et est reconnu comme un aliment détox. Il est en effet possible de le trouver sur le marché de nombreux produits dédiés à la perte de poids. Est-ce un effet de mode ou est-ce que le konjac a de réelles vertus ? Quels en sont ses bienfaits ? C’est ce que nous allons éclaircir dans la suite de cet article.

 

Quels sont les avantages du konjac ?

 

  • Peu calorique

Premier atout du konjac : son nombre de calories ! Comptez 10 kcal pour 100 gr !

 

  • Effet coupe-faim

La racine de konjac est constituée d’une fibre soluble nommée glucomannane. Le glucomannane est un gélifiant très efficace, qui a un effet tapissant, permettant de limiter la faim et l’absorption des graisses.
L’effet de satiété est très rapide et les graisses pénètrent beaucoup moins dans l’estomac, car dans l’organisme, il se gorge d’eau et gonfle, formant un gel végétal visqueux qui agit comme un coupe-faim naturel. D’autant plus qu’il est capable d’absorber jusqu’à 100 fois son poids en eau.

 

  • Effet ventre-plat

Composé à 64% de fibres, le konjac est la source naturelle la plus riche en fibres. Il aide ainsi à réguler les transits paresseux, et à traiter les constipations.

 

  • Détoxifiant

Le konjac nettoie l’intestin en capturant les toxines et en aidant à les éliminer.

 

  • IG bas

Le konjac a un index glycémique très bas, ce qui lui permet de réduire les pics d’insuline, de réguler le métabolisme et le stockage des graisses. Mais pour perdre du poids durablement, il ne suffit pas à lui tout seul. Il doit être intégré dans un régime hypocalorique. Le glucomannane contribue également à diminuer le niveau de votre cholestérol.

 

  • Naturel et sans gluten

Le konjac a aussi l’avantage d’être sans gluten !! Parfait pour les intolérants.

Sous quelles formes le consommer ?

 

  • En poudre à ajouter dans les plats
  • Sous formes de gélules à avaler
  • Sous forme de vermicelles, nouilles ou de riz

 

Comptez environ 3 à 5 € les 200 g pour les nouilles ou les vermicelles, et une dizaine d’euros pour le konjac sous forme de gélules ou de poudre.

 

Où le trouver ?

Dans des magasins asiatiques, en grandes surfaces (rayon diététique) ou sur Internet comme sur le site de Bulk Powders.

 

Quels sont les inconvénients du konjac ?

 

  • Pas trop de goût

Le konjac a une texture visqueuse et se présente de couleur blanche à translucide. De plus, il n’a pas de goût.

 

  • Effets secondaires

Un surdosage peut causer des flatulences, des selles molles, ou une constipation passagère. Si vous prenez des gélules à base de konjac, il est conseillé de boire un grand verre d’eau à chaque prise, et de respecter les dosages !

 

  • Pauvre en nutriments et vitamines

Il est donc nécessaire de l’intégrer à une alimentation équilibrée et variée. En effet, cet aliment ne contient ni minéraux, ni vitamines et ne vous apportera pas les éléments essentiels à votre organisme. Vouloir perdre du poids et être tenté de se nourrir exclusivement de konjac est une très mauvaise idée puisque ceci aura un impact sur votre santé ! Malaises, carences graves, etc.

 

Konjac et musculation ?

 

Pour la perte de poids, le konjac est intéressant. Mais si vous suivez un programme d’entraînement orienté prise de masse, le konjac ne vous sera pas d’une grande aide. Au contraire, elle va vous aider à rester en-dessous de vos besoins caloriques.

 

Faites donc attention aux carences si vous faîtes de la musculation.

Comment le préparer ?

La préparation du Konjac demande quelques étapes pour qu’il ait du goût. Faîtes cuire de l’eau chaude et ajouter le konjac 2-3 minutes. Ensuite ajoutez une sauce, des épices, des herbes, comme pour les pâtes ou le riz pour ne pas vous retrouvez avec un plat fade et sans saveur.

En conclusion, le Konjac a de nombreux bienfaits sur l’organisme, quand il est consommé avec modération. Attention cependant à ne pas en abuser !

 

On vous laisse retrouver tous nos autres articles sur The Core !

Article écrit par Sandrine Dominiak

https://www.instagram.com/sangdrou_fitness/

Les commentaires sont fermés.