Rebecca Campsall explique l’importance de l’échauffement

Participez à la discussion

L’échauffement a toujours été la partie des séances que j’aime le moins. Et cela depuis mon enfance,mais pour une autre raison. Quand j’étais une jeune athlète, l’échauffement était lent et ennuyeux. Maintenant que je suis un peu plus âgée, l’échauffement est plus difficile car j’essaye d’échauffer une plus grande variété de muscles, ainsi qu’amoindrir toute forme de courbature dûe à la session de la veille.

Quelque soit vos raisons personnelles de ne pas aimer vous échauffer, malheureusement cette étape lors d’une séance est primordiale et essentielle, et il est important de s’échauffer en fonction des exercices que vous avez planifié pour ce jour là. L’avantage le plus important d’un échauffement est qu’il vous permettra d’effectuer de meilleurs résultats lors de votre entraînement.

VOUS PERFORMEREZ MIEUX

Essayez de courir un 100 mètres sans vous échauffer* . Essayez à nouveau après une demi-heure d’échauffement. La deuxième tentative bien entendue vous semblera beaucoup plus facile et vous serez aussi bien plus rapide.

*N’essayez surtout pas, vous risquez de vous blesser, voir point 2!

PREVENTION DES BLESSURES

Avez-vous déjà vu des gens aller à la salle et commencer leur entraînement sans s’échauffer? Je m’échauffe toujours lors de mes sessions sur piste, mais l’année dernière j’ai pris la mauvaise habitude d’aller faire des séances de poids, et de commencer directement sans m’échauffer. C’était sûrement de la faniantise de ma part, car je sortais juste d’une journée chargée au travail, et je pensais honnêtement que ça ne ferait aucune difference (quelle erreur…)

J’avais régulièrement des petites blessures et (comme par hasard…) elles arrivaient toujours après une session ou je ne m’étais pas échauffée correctement.

INCLUEZ DES EXERCICES DE PHYSIO

Est-ce que vous aussi êtes coupable comme moi, de dépenser une fortune pour aller voir un physio, qui vous donne une liste d’exercices à faire, que vous suivez religieusement pendant une semaine, puis arrêtez une fois que la douleur disparait, avant qu’elle ne réapparaisse soudainement?

J’ai trouvé que la façon la plus simple de les faire, était de les intégrer dans mon échauffement. Le mieux est de les répartir sur vos séances, ainsi vous êtes sûr de tous les faire.

JOUR DE COMPET’

Pour tous ceux qui s’entraînent en vue d’une compétition, avoir une routine d’échauffement peut s’avérer très efficace un jour de compétition. Quand j’étais débutante, j’étais toujours très stressée avant une course, et au final je m’échauffais à peine et me disais que c’était sûrement assez. Le stress vous donne une impression de fatigue, qui vous fait croire que vous vous êtes plus échauffé que vous ne l’êtes vraiment.

Le fait d’avoir une routine d’échauffement vous permettra de performer le mieux possible, et vous permettra de passer en mode auto-pilote pour calmer vos nerfs et être sûr de bien faire tous vos étirements.

CONSEILS

Ecrivez et mémorisez vos étirements, pour savoir exactement ce que vous allez faire en arrivant à la salle/sur la piste etc.

Développez différents exercices d’échauffement pour chaque séance. Cela le rendra moins ennuyeux, et vous permettra de préparer spécifiquement certains muscles en fonction de votre séance.

Calculez le temps nécessaire pour vous échauffer, afin de mieux planifier vos séances.

Extras optionnels:

Pré-entraînement! Je recommande sans hésiter l’ELEVATE™- Goût Fruits d’été 

Pour tous ceux qui se disent “quoi?”- un pré-entraînement est une boisson qui se consomme environ 30 minutes avant une séance/course etc

Ca donne un vrai boost et je trouve que ça aide vraiment avant des séances qui demandent des mouvements puissants et explosifs . Si vous êtes un athlète, vérifiez bien que votre marque soit testée “Informed Sport” (anti-dopage) avant de consommer quoi que ce soit. Travailler en partenariat avec Bulkpowders m’offre la tranquillité et l’assurance d’utiliser des produits de qualité, sans ingrédients cachés!

 

Les commentaires sont fermés.